vendredi 24 février 2017

Dômes chocolat caramel



… Ou comment j’ai enfin réalisé un vieux fantasme culinaire grâce à mes tous nouveaux moules demie sphère !

J’ai comme ça, par période, des fantasmes culinaires, c’est-à-dire l’envie furieuse de réaliser certaines recettes qui me sont inaccessibles faute du matériel adéquat. Tel était le cas avec les fameux moules demie sphère, dont je rêvais, imaginant les fabuleuses recettes que je pourrais réaliser, en surfant sur Pinterest.


 Alors je classe mes idées dans un coin de ma tête, pour plus tard, mais, lorsque ma super copine Chew (à qui je dois également cette salade de pâtes trop trop bonne !) m’a offert ces incroyables moules pour Noël, j’ai pu me lancer sans tarder dans la réalisation des desserts dont je rêvais depuis si longtemps (et, c’est bien connu, qu’il est bon de réaliser ses fantasmes… culinaires bien sûr !)



Alors mille mercis ma Chewbidouwapwap ! Je kiiiiffe trop ton cadeau !

Et pour inaugurer ces super moules, j’ai voulu tester une recette qui me faisait de l’œil sur Pinterest, des dômes de chocolat noir croquant, renfermant une mousse au chocolat, un cœur de caramel, sur une dacquoise aux amandes. Et vous savez quoi ? C’est délicieux !!
C’est facile à réaliser, assez ludique, bref, je me suis bien amusée, et la dégustation a tenu toutes ses promesses !



Pour 6 dômes

Pour les coques chocolatées :

100g de chocolat noir

Pour le caramel, j’ai testé la recette proposée, mais l’ai trouvée trop dure après refroidissement, je vous propose donc ma recette fétiche :

200 g de sucre en poudre
2 cuillères à soupe d’eau
20 cl de crème entière liquide
20 g de beurre salé (ou, du beurre doux et une bonne pincée de fleur de sel)

Pour la mousse au chocolat :

100g de chocolat
3 œufs

Pour la dacquoise :

2 blancs d'œufs
20 g de sucre semoule
50g de sucre glace
60g de poudre d'amandes

Les coques :

Fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes par périodes de 30 secondes.
Avec un pinceau alimentaire, recouvrir l’intérieur des moules avec le chocolat. Mettre au frigo quelques minutes et recouvrir d'une deuxième couche de chocolat. Placer au frais pour faire figer.

Le caramel :

Dans une casserole à fond épais, verser le sucre et l’eau (une autre méthode consiste à ne mettre que du sucre, en plusieurs fois et à sec, c’est au choix… Pour moi, les deux fonctionnent…)
Faire chauffer à feu moyen sans remuer. Le sucre va absorber l’eau, faire une croûte cristallisée et qui va ensuite fondre en un caramel à la couleur dorée.
C’est à ce moment-là que je commence à intervenir avec une cuillère en bois et que je mélange doucement pour que tout le sucre fonde.

En parallèle, faire chauffer la crème au micro-onde et couper le beurre en petits dés.

Quand le caramel a pris une belle couleur ambrée et que les morceaux de sucre se sont dissouts, couper le feu et ajouter les morceaux de beurre pour stopper la cuisson du caramel. Bien remuer, ça bouillonne un peu !
Verser ensuite doucement la crème très chaude en filet sur le caramel tout en remuant constamment.
Si des morceaux de caramel se sont cristallisés, ce n’est pas grave, ils vont fondre ensuite à nouveau. Remettre à chauffer sur feu moyen et laisser bouillonner quelques minutes en remuant régulièrement.
La sauce doit être lisse et brillante.

Verser ensuite dans un bol et laisser refroidir.

La mousse au chocolat
Faire fondre le chocolat au bain-marie et le laisser tiédir. Séparer les jaunes des blancs d'œuf et mélanger les jaunes avec le chocolat fondu refroidi. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à l’aide d’une spatule.
Remplir les dômes de mousse au chocolat au 3/4, déposer une cuillère de caramel et recouvrir de mousse au chocolat.
Laisser prendre au frais.

La dacquoise
Préparer une feuille de papier cuisson sur une plaque à pâtisserie et tracer des cercles au crayon de la taille des dômes. Monter les blancs en neige. Lorsqu’ils sont fermes, incorporer le sucre pour serrer les blancs.
Ajouter le sucre glace et la poudre d'amande et mélanger délicatement.
Remplir une poche à douille avec la préparation et dresser les cercles de dacquoise sur la plaque. Faire cuire 15 minutes à 180°C.

Dressage
Démouler délicatement les dômes et les poser sur la dacquoise. Décorer avec la sauce au caramel restante.



 

vendredi 27 janvier 2017

Velouté de potimarron



… mais pas que ! (mille saveurs inside!)


Car ces derniers jours polaires m’ont donné envie de me rouler en boule devant la cheminée en dégustant du chaud, du bon et du moelleux, mais qu’il est aussi de bon ton de manger des légumes …
Voici la recette permettant de combiner ces deux exigences et donnant un velouté absolument divin car plein de saveur, tout doux et réconfortant…


J’ai adoré cette recette et me fais une joie de vous la faire partager car elle est fabuleuse !


Pour une bonne quantité de velouté (comment ça c’est pas précis ?!)

800 g de potimarron avec la peau (la flemmarde que je suis apprécie particulièrement le potimarron pour cela !)
(facultatif mais néanmoins délicieux, 350 à 400 g de châtaignes je n’en avais pas mis sur ces photos mais l’ai également testé et c’est un pur régal)
2 pommes de terre
2 pommes golden
3 carottes
150 g de lardons
25 cl de lait
25 cl d’eau
1 cube de bouillon de légumes
200 ml de crème légère
20 g de beurre

Faire revenir les lardons dans la sauteuse à sec jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
Les égoutter et les réserver sur du papier absorbant.

Dans la sauteuse, faire fondre le beurre avec les morceaux de potimarron, et les pommes épluchées et coupées en quartiers. Laisser cuire/dorer 5 minutes.
Ajouter alors en vrac tout le reste ! Je sens que mon manque de précision est sur le point de vous agacer, donc je précise :
Ajouter donc les carottes, les pommes de terre (épluchées et coupées en dés of course), éventuellement les châtaignes, l’eau, le lait, le cube de bouillon et un peu de poivre si ça vous dit.
Couvrir et laisser cuire 25 minutes à feu doux/moyen.


Mixer avec la crème et servir avec les lardons (ce que j’ai omis de faire pour la photo !)

 

dimanche 8 janvier 2017

Crumble de potiron au Comté & au bacon



Première recette de l’année de Deliciours, et même pas trop en retard ! Incroyable !


Et pour commencer l’année délicieusement, je vous propose une recette que j’affectionne particulièrement… Découverte chez ma bisontine préférée, elle provient des recettes de promotion de ce si délicieux fromage qu’est le Comté et je l’ai un peu adaptée pour la rendre plus facile (selon moi en termes de réalisation), mais j’ai respecté scrupuleusement la quantité de Comté, car c’est bien cela qui apporte le plus de gourmandise !


En plat complet ou en accompagnement, servi individuellement (comme ici) ou en gros gratin familial, chacun fait comme il le souhaite, mais soyez sûrs que le résultat sera à la hauteur de vos attentes !



Pour un gratin familial ou 6 portions individuelles

1 kg de potiron
100 g de bacon
200 g de Comté râpé
2 oignons
1 cube de bouillon de légumes
1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
150 g de farine
80 g de beurre salé (+ 20 g pour la cuisson du potiron)

Eplucher le potiron et le couper en cubes. Emincer finement les oignons.
Dans une sauteuse, faire revenir le potiron et l’oignon dans 20 g de beurre. Ajouter le cube de bouillon, mouiller éventuellement avec un peu d’eau et laisser cuire 15-20 minutes à feu doux en remuant de temps en temps.
Le potiron doit commencer à se déliter et doit pouvoir s’écraser facilement.
Pendant la cuisson du potiron, préparer le crumble : mélanger du bout des doigts la farine et le beurre pommade, puis ajouter 80 g de Comté et mélanger de nouveau avec les doigts.

Préchauffer le four à 180°C.

Ciseler le bacon en fines lanières.
Dans un plat à gratin (ou dans des petits plats individuels), écraser grossièrement le potiron à la fourchette et ajouter le bacon ciselé, la crème fraîche et le reste de Comté.
Répartir le crumble par-dessus et mettre au four. Laisser cuire environ 20 minutes jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée.


Et bien sûr, tous mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année… Et beaucoup de douceur…